Abonnez-vous au flux RSS Suivez-moi dans LinkedIn Suivez-moi dans Flickr

Ce que coûtent les bouchons de circulation

Accueil Forums Accueil du forum Nouvelles générales du forum Ce que coûtent les bouchons de circulation

Ce sujet a 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  cgelinas, il y a 3 ans et 8 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #210

    cgelinas
    Admin bbPress

    En argent

    Les bouchons de circulation nuisent à la bonne marche de notre réseau routier et ça se traduit par une perte monétaire pour tout le monde —les automobilistes et tous ceux qui dépendent de leur présence, à destination— sauf pour les pétrolières qui ont alors l’opportunité de vendre ENCORE PLUS d’essence!

    En sécurité

    Personne n’est en sécurité lorsque les routes sont bloquées!

    C’est assez clair qu’une visite en vitesse à l’hôpital est IMPOSSIBLE lorsque les routes sont impraticables, en raison des MILLIERS DE VÉHICULES qui n’avancent plus (ou alors, très peu).

    Attendez-vous à ce que des centaines de personnes meurent en raison des imposants bouchons de circulation des grandes villes (et des plus petites, aussi) surtout lorsqu’il y a des chantiers de construction.

    En santé

    Il n’y RIEN de bon pour la santé à être stationné au milieu de centaines d’autre véhicules qui BRÛLENT de l’essence! Ça affecte non-seulement les automobilistes mais tous ceux qui les côtoient!

    Pensez à tous ces blocs-appartements aux abords des autoroutes qui se transforment en stationnements, aux heures de pointe… eurk!

    Et là, on passe vite sur les problèmes de stress qu’engendrent les bouchons de circulation — les retards au travail, à l’école et bien plus!

    Il y aurait moyen de ne plus avoir de bouchons de circulation mais pour y arriver, il faudrait avoir une approche plus cohérente et éviter de faire commencer et finir le travail au même moment pour tout le monde!

    #211

    cgelinas
    Admin bbPress

    Et non, la réponse n’est PAS le transport collectif!

    J’entends déjà les tenants du transport collectif qui vont exiger encore plus d’argent des automobilistes pour leurs autobus qui, souvent vides, nous dépassent dans leur « voie réservée », lors des heures de pointe. Des automobilistes qui troquent leur voiture pour un trajet en autobus? Ça n’arrivera JAMAIS. Pourquoi? Pas que ce n’est pas possible!

    Les automobilistes sont souvent aussi des chefs de famille. Imaginez qu’une bonne journée, un enfant se blesse gravement à l’école et qu’il faille s’y rendre en vitesse ou encore, qu’il faille aller directement à l’hôpital. C’est une situation extrême mais pour un parent consciencieux, c’est une potentialité qu’il est impossible de prendre à la légère. En clair, ça prends une automobile et le transport collectif est tout simplement INCAPABLE de répondre à ce genre de scénario et c’est un peu pour ça que les autobus seront toujours une « bébelle » de plus qui ne sert à RIEN pour un automobiliste.

    Ajoutons le fait qu’un autobus est hyper-mésadapté pour les familles et les gens ayant un trajet atypique (en clair, à peu près tout le monde qui ne va pas du point A à B mais plutôt de A à B à C et D en variant les points, selon le jour).

    On aurait beau garocher des milliards de plus dans la cour des amateurs d’autobus, ça ne réglera RIEN aux embouteillages qui vont continuer de nous ennuyer, à l’heure de pointe.

    La solution?

    Elle n’est pas simple mais elle ne passe pas par le transport collectif ou du moins, pas comme on l’entend, avec des autobus vides et des familles frustrées.

    Pensons en fonction d’un hydride d’automobiles communautaires et de mini-véhicules de transport collectif (peut-être électriques), de co-voiturage évolué, de modification des horaires de travail et de navettes ultra-performantes vers des stationnements stratégiques et surtout, de compassion envers les automobilistes sans qui le transport en commun ne pourrait JAMAIS exister!

    Est-ce qu’un monorail pourrait aider? Oui mais en complémentarité aux transports automobiles. Pas en concurrence! La complémentarité est essentielle pour le réel succès d’un projet de monorail, surtout de monorail urbain.

    Enfin bref, tout sauf le modèle actuel de transport en commun qui NE FONCTIONNE PAS et qui doit être « évolué », en tous points. Et là, seulement là, on pourra penser à des heures de pointe moins cruelles!

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.